Dans la « jungle » de Calais : « Médicalement, ce que nous avons vu est inacceptable »

jeudi 8 octobre 2015