PERSONNES ETRANGERES MALADES PLACEES EN RETENTION ET/OU EXPULSEES de février 2013 à mars 2015.

(données recueillies dans les CRA où La Cimade intervient)
vendredi 13 mars 2015
popularité : 2%

Cette typologie a été rédigée suite aux situations emblématiques rencontrées dans les centres de rétention où intervient La Cimade. Entre 2009 et avril 2014, La Cimade n’intervenait plus que dans 12 centres de rétention (CRA) sur les 26 existants. Désormais, elle n’intervient plus que dans 9 centres de rétention [1] . Elle vient compléter celle qui avait été élaborée pour la période entre juin 2012 et février 2013. Les situations décrites ci-dessous, malgré l’ampleur de leur nombre, ne recouvrent donc pas les situations de l’ensemble du territoire national. Ainsi, on peut suggérer aisément que le nombre de ces situations est encore beaucoup plus important si on le rapporte à tous les centres de rétention de France et aux situations qui échappent à la visibilité des associations ce qui est surement récurrent vu l’opacité de la procédure en la matière.


[1] Toulouse, Hendaye, Bordeaux, Rennes, Cayenne, Guadeloupe, La Réunion et les deux CRA du Mesnil-Amelot


Documents joints

PDF - 192.4 ko
PDF - 192.4 ko